• Ntite Mukendi Aubert Kizito

  • Grammaire Objective du Ciluba Scientifique

  • Dès 1968, en exil à Paris, Ntite Mukendi Aubert Kizito se consacre à ds recherches visant à "faciliter l'assimilation et l'intégration des connaissances scientifiques dans l'acquis culturel de son peuple".

    Ces recherches l'amenèrent tout naturellement à s'intéresser aux problèmes que pose la vraie expression de la science en langue africaine ainsi qu'au problème de la langue scientifique proprement dit.

    La grammaire objective du ciLuba scientifique qu'il nous présente ici n'est pas destinée à enseigner le ciLuba à qui ne le connaîtrait pas. Au contraire, elle suppose la connaissance de cette langue ou du moins d'une langue du groupe bantou. Elle se veut une somme de réflexions sur la manière d'analyser, d'étudier et surtout d'écrire une langue bantoue en vue d'une part, de cesser de loucher continuellement vers le français et l'anglais lorsqu'on étudie les langues africaines et d'autre part, de permettre à l'exprimé de toujours l'emporter sur son expression.

    L'originalité et le mérite de cette grammaire résident dans le fait qu'elle ne se contente pas du comment des choses mais qu'elle tente d'en donner aussi le pourquoi en une synthèse puissamment réalisée qui déborde le cadre étroit de la langue pour embrasser ceux du social, du philosophique et de la science pure.

    Des raisons diverses ont forcé l'auteur à effectuer des coupes sombres dans le texte et même à laisser de côté toute la partie consacrée à l'étude du verbe de la structuration des phrases et de la traduction.

    Nous souhaitons qu'un bon accueil soit fait à ce travail de pionnier qui se veut fondamental et qui fut réalisé dans des conditions difficiles.